POST RÉCENTS 

February 15, 2018

January 22, 2018

Please reload

#ZAO WOU-KI - UNE DONATION EXCEPTIONNELLE

27/06/2016

ZAO WOU-KI - UNE DONATION EXCEPTIONNELLE 

Du 24 juin 2016 au 23 octobre 2016 - Musée Cernuschi, Musée des Arts de l'Asie de la Ville de Paris

 

Dessins, céramiques et encres de Chine - Bronzes et céladons de la collection du Maître
 

 

 

La donation regroupe quatre ensembles distincts et significatifs qui permettent de comprendre la singularité des liens qui unissaient Zao Wou-ki et Paris avant même qu'il ne s'embarque pour la France, mais aussi l'importance de ses racines chinoises qui, à plusieurs moments décisifs de son parcours, se manifestent dans son œuvre, comme par un phénomène de résurgence.

 

Les œuvres de jeunesse de Zao Wou-ki, portraits aux accents Matissiens, nus délicats et paysages qui tiennent à un souffle, profils d'animaux qui semblent échappés d'une stèle Han, ont été créés à la fin des années 1940, entre la Chine et la France. Elles évoquent ce moment clef où l'œuvre abstraite de Zao Wou-ki est encore en gestation.

 

 

 

Le deuxième ensemble est constitué par les encres abstraites créées à partir des années 1970.

Zao Wou-ki avait dû en effet vaincre de nombreuses résistances intimes avant de s'autoriser ce retour à l'encre de Chine qui allait occuper une place déterminante dans son travail jusqu’à sa mort.

Les œuvres de la donation permettent de suivre cette voie de l'encre décennie par décennie et de mesurer les constantes innovations de Zao Wou-ki dans ce domaine.

 

 

 

 

 

Les créations sur céramique sont sans doute exemplaires de ce goût pour l'expérimentation qui caractérise l'artiste jusque dans ses dernières années. Des pièces des années 1950, dont les effets de glaçures et les motifs inspirés des graphies archaïques évoquent les huiles contemporaines, aux grandes pièces des années 2000, on peut lire en filigrane les prises de risque de Zao Wou-ki lorsqu'il s'aventure aux frontières de son domaine...

 

 

 

Le dernier ensemble est constitué des bronzes et des céladons collectionnés par Zao Wou-ki. Ces œuvres, qui évoquent plusieurs millénaires de l'histoire de la Chine, s'inscrivent parfaitement dans les collections du musée Cernuschi qui embrassent aussi bien l'antiquité que la modernité. Elles permettent de deviner les relations secrètes qui unissent les œuvres de Zao Wou-ki à ces objets issus de la plus haute antiquité.

 

 

 

 

 

 

 

Musée Cernushi , Musée des Arts de l'Asie de la Ville de Paris
7 avenue Vélasquez
75008 Paris

 

Please reload

© 2018 Laurie Couratier

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon