POST RÉCENTS 

February 15, 2018

January 22, 2018

Please reload

#HOT NOW - L'OR DU POUVOIR

27/05/2016

L'OR DU POUVOIR - DE JULES CÉSAR À MARIANNE

 

À partir du 26 Mai 2016 - Crypte archéologique de l'Ile de la Cité

 

Cette exposition retrace l’histoire de Paris à travers une magnifique sélection de monnaies et d’objets présentés pour la première fois au public.

 

En dix étapes, le visiteur découvre les personnages historiques qui ont transformé le destin de la ville et de leur époque, en lien avec les vestiges archéologiques de la Crypte.
Depuis les Parisii fondateurs de la cité gauloise, Jules César vainqueur de la bataille de Lutèce, l’empereur Julien qui prit le pouvoir dans l’île de la Cité, Philippe IV le Bel et Charles V qui modernisèrent la ville médiévale, jusqu’à Napoléon III initiateur de la capitale d’aujourd’hui, tous ces puissants ont gravé dans le métal leur effigie et leur symbole.

 

Émouvants vestiges et véritables œuvres d’art, les monnaies des premiers Parisiens sont saisissantes par leur stylisation et leur modernité.

 

 

La fabrique de la monnaie est également au cœur d’enjeux politiques et symboliques et nous éclaire sur la façon dont s’exerce le pouvoir : si Jules César obtient du Sénat le droit de frapper de son vivant des pièces à son effigie, Louis XII est le premier roi de France à faire figurer son portrait sur une monnaie. Alors que l’humanisme fait l’éloge de l’individu, la monnaie devient peu à peu l’instrument de propagande et légitimation de l’autorité royale : Louis XIII donne son nom au célèbre Louis d’or. Louis XIV décline son portrait avec une grande sophistication symbolique. Napoléon III reprend, bien après César et Charlemagne, les emblèmes impériaux : l’aigle et la couronne de laurier. La Révolution puis la République s’inscrivent dans cette tradition en remplaçant la figure du souverain par un système de motifs allégoriques : le génie ailé, le coq symbole de la vigilance, le bonnet de la liberté et la figure de Marianne.


Que représentent ces monnaies parisiennes ? Que révèlent- elles de l’histoire de Paris ? Comment les interpréter ?

Autant de questions auxquelles répondra l’exposition.

 

1/11

 


Grâce à des dispositifs créatifs, le jeune public et les familles pourront toucher des agrandissements des monnaies, les redessiner ou se faire photographier en effigie sur une monnaie.

 

 

1 - Statere des Parisii. Or, entre -100-et -1 avant JC.  © Carole Rabourdin / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

2 - Aureus d'Antonin le Pieux. Or, en 145 et 161. © Carole Rabourdin / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

3 - Aureus de Faustine. Or, entre 125 et 175. © Carole Rabourdin / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

4 - "Aureus en or (droit) : Tite d'Octave, vers 43 avant JÈsus-Christ". MusÈe des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais. © Philippe Joffre / Petit Palais / Roger-Viollet

5 - Monnaie en or (avers). Julien. Or. Epoque gallo-romaine. © MusÈe Carnavalet / Roger Viollet

6 - Monnaie en or (revers). Julien. Or. Epoque gallo-romaine. © MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

7 - Anonyme. Denier parisis en argent de Louis VII, 1137-1180. © Julien Vidal / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

8 - Franc ‡ pied de Charles V. Or, 1365. © Carole Rabourdin / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

9 - Anonyme. Quadruple louis d'or de Louis XIII, 1640. Or, 1640. © Carole Rabourdin / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

10 - Anonyme. Louis d'or ‡ la meche courte de Louis XIV. Or, 1643. © Carole Rabourdin / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

11 - Anonyme. Double louis d'or au soleil de Louis XIV, 1711. Or, 1711. © Carole Rabourdin / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

12 - Augustin Dupre (1748-1833)Louis d'or constitutionnel, 1793. Or, 1793.© Carole Rabourdin / MusÈe Carnavalet / Roger-Viollet

 

La crypte archéologique de l'Ile de la Cité
Aménagée en 1980 sous le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris pour présenter les vestiges archéologiques découverts lors des fouilles réalisées entre 1965 et 1972, la Crypte offre un panorama unique sur l’évolution urbaine et architecturale de l’île de la Cité, coeur historique de Paris. La découverte des bâtiments qui se sont succédé sur le site, de l’Antiquité au XXe siècle, invite le visiteur à remonter le fil du temps.

Quai du port de l’antique Lutèce, établissement de bains publics gallo-romain, mur d’enceinte du début du IVe siècle, restes médiévaux de la rue Neuve-Notre-Dame, fondations de l’hospice des Enfants-Trouvés, tracés des égouts haussmanniens: le passé antique, médiéval et classique revit sous les yeux du visiteur. Ranimant la mémoire d’un des plus anciens quartiers de Paris, la Crypte montre comment, depuis plus de deux mille ans, la Ville lumière n’a cessé de se reconstruire sur elle-même.

 

 

 

 

CRYPTE ARCHÉOLOGIQUE DE L’ÎLE DE LA CITÉ

7, place Jean Paul II
Parvis Notre-Dame
75004 Paris

 

Please reload

© 2018 Laurie Couratier

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon