POST RÉCENTS 

February 15, 2018

January 22, 2018

Please reload

#FrontRrrow - Chanel Ready-to-Wear Spring/Summer 2016

06/10/2015

 

Défilé Chanel Prêt-à-Porter Printemps/Eté 2016 - le 6 octobre 2015 - Paris

 

Chanel re-suce les Enfoirés 2012.
 

Pour son défilé Ready to Wear S/S , la Maison Chanel a décidé de re-sucer le concept des Resto du Coeur de 2012 et leur Bal des Enfoirés avec ses hotesses de l’air, pilotes et autres banques d’accueil estampillées Air Coco.

Tout le monde a joué le jeu et apporté son passeport, de toutes façons toujours à portée de main vu qu’on voyage tout le temps - on en peut plus d’ailleurs, overjetlagged avec ces fucking fashionweeks - promis c’est la dernière année qu’on accepte les invitations.
Le Fashion World entier était donc là prêt à embarquer ce matin à 10h00 avec la ChanelAirLines, dans la nef du Grand Palais, Temple du couple platonique Karl-Gabrielle et où se joue chaque saison un nouveau tableau.
La parade de Disneyland.

 

Karl a encore mis le paquet. Enfin on dit Karl mais c’est pas lui tout seul, hein. C’est tout le staff du studio.
De façon générale, quand on va à un défilé, on s’attend à voir des mannequins et des fringues, parfois à avoir de la musique un peu léchée.
Mais quand on va à un show Chanel on sait qu’on aura droit au grand spectacle.

Pourquoi est-ce que les autres ne s’éclatent pas autant ? C’est ça la vraie question.

De la combi-pantalon, tailleur jupe-midi, jean flare 70’s, de la jupe sur pantalon, du pull croisé sur les hanches, des paletots, des chemises, de la robe légère et des tuniques, twistés avec casquette à l’envers, grosses lunettes mouches à verre fumés orange type moniteur de ski.
Bijoux de cheveux : barrette noeud plat en métal, headband silver.

Sandales de touristes à scratch tunées avec lights sous les semelles et chaussettes blanches - un german’s style que l’on se prend à aimer et vouloir copier. Dingue.  
Accumulation de colliers ras-du-cou à grosses mailles d’argent, perles, sautoirs, et mitaines de l’espace.

Et clairement, on dit oui à tous les sacs.
La palette de couleur est froide mais éclatante. La collection est pleine de surprises. Chaque pièce ultra travaillée, pensée comme une toile ou un bijou.

Karl a fait le job. Il s’est éclaté et nous aussi.

 

 

 

 

Please reload

© 2018 Laurie Couratier

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon